Cartefoi.net
Envoyer une carte virtuelle
Connaître Jésus
Devenir chrétien
Vie chrétienne
Vocation
Prière et célébration
Chapelles d`adoration
Compléments
Tribunes
Accueil > Vocations chrétiennes > Diaconat Plan
Rechercher
Télécharger
 
Origine du diaconat
Vocation - intro

Dossier diaconat

Origine du diaconat

Vie diaconale de Jésus

Mission du diacre

Fonctions du diacre

Diacre et liturgie

Spiritualité diaconale

Imposition des mains

Ministère diaconal

Réflexions sur le diaconat

Saints diacres

Saint-Pérégrin

Témoignages

Références

Diacre Proteau témoigne

Diacre Ganthier témoigne

Diacre Simoneau témoignage

Diacre Landry témoigne



Le diacre aujourd'hui
Le Sanctuaire Saint-Pérégrin à Montréal est animé par des diacres permanents, avec la collaboration d'une fraternité de laïcs. Comme on connaît très peu ce ministère ordonné et surtout devant l'intérêt de nos pèlerins pour la vie diaconale, nous avons pensé vous offrir ce document qui vous permettra de constater que Jésus inspire toujours son Église.

Origine du diaconat
Avec l'épiscopat et le presbytéral, le diaconat est un ministère ordonné. Une enquête biblique et historique fait apparaître clairement que le diaconat a existé dès le temps des Apôtres. Une tradition établie, déjà rapportée par saint Irénée(202) et attestée dans la liturgie de l'ordination, a vu les débuts du diaconat dans l'institution des Sept, que décrivent les Actes des Apôtres(6, 1-6). Dans l'entrée en matière de la lettre aux Philippiens(l, 1), saint Paul salue les diacres avec les évêques et, dans la première lettre à Timothée, il énumère les qualités et les vertus qu'ils doivent avoir pour accomplir dignement leur ministères, 8-13) (14)

Pour saint Ignace d'Antioche(107) une Église particulière sans évêque, prêtre et diacre est inconcevable. Il souligne à quel point le ministère du diacre n'est rien d'autre que le ministère de Jésus, Christ(1)

L'institution du diaconat fut florissante dans l'Église d'Occident jusqu'au cinquième siècle. Ensuite pour diverses raisons, elle subit un lent déclin, pour finir par n'être plus qu'une étape intermédiaire réservée aux candidats à l'ordination sacerdotale.

Sa restauraution au Concile Vatican II
Il revenait au Concile Vatican Il par la constitution Lumen Gentiurn d'établir que le diaconat permanent pourrait dans l'avenir, être rétabli en tant que degré propre et permanent de la hiérarchie qui imprime le caractère et communique une grâce sacramentelle spécifique. Le caractère du diaconat est le signe configuratif et distinctif qui, gravé dans l'âme de façon indélébile, configure la personne qui est ordonnée au Christ, qui s'est fait diacre, c'est-à-dire serviteur de tous (2)

La grâce sacramentelle donne aux diacres la force nécessaire pour servir le Peuple de Dieu dans la diaconie de la liturgie, de la Parole et de la charité en communion avec l'évêque et son presbytérium (3)